meditation sommeil

Un sommeil sain concerne la qualité du repos, pas la durée. La méditation du sommeil aide à créer les conditions intérieures nécessaires pour une nuit vraiment paisible. Parce que lorsque nous nous installons, notre corps se repose – et ce repos aide à se reposer et à se détendre.

En termes scientifiques, la méditation augmente la perspective d’un sommeil de qualité en stimulant le système nerveux parasympathique et en encourageant une respiration plus lente pour aider à réduire le rythme cardiaque.

En travaillant sur une base de méditation guidée sur le sommeil, vous découvrirez peut-être de nouveaux outils et techniques pour vous aider à vous détendre et à vous détendre pendant la journée, vous permettant ainsi de vous reposer.

Qu’est-ce que la méditation du sommeil ?

La méditation nous entraîne à être moins conscients et plus conscients du moment présent. La prédisposition du cerveau aux pensées peut être plus forte à l’heure du coucher, lorsque nous nous arrêtons brusquement et restons immobiles.

La méditation du sommeil est une expérience spécifique et guidée qui fournit elle-même une aide naturelle au sommeil qui nous permet de laisser tomber la journée – tout ce qui s’est passé et dit – afin que nous puissions nous reposer. Corps.

Épidémie de privation de sommeil

Le sommeil est aussi vital pour notre bien-être que la nourriture, l’eau ou un abri. Cependant, en tant que société, nous ne le traitons pas toujours de cette façon. Des recherches montrent que les Américains ne dorment pas assez : selon un récent sondage Gallup, la plupart des adultes fonctionnent mieux lorsqu’ils dorment de sept à neuf heures par nuit, mais plus de 40 % des Américains dorment moins de sept heures par nuit. Trente pour cent ont déclaré avoir du mal à s’endormir et à rester endormi au moins quelques fois par mois ; 6 % souffraient d’insomnie presque toutes les nuits. Le problème a même donné naissance à toute une industrie : en 2014, les gens du monde entier ont dépensé 55 milliards d’Euros en somnifères, un chiffre qui devrait atteindre 75 milliards d’Euros d’ici 2025.

Certaines personnes sont fières ou résilientes de pouvoir fonctionner sans dormir. Nous pouvons le voir dans des phrases comme “Je dors après ma mort” ou “Tu fais la sieste et tu perds”. Plus récemment, cependant, le sommeil est devenu un élément important d’un mode de vie sain dans la recherche et la culture.

Qu’est-ce qui empêche les gens de dormir la nuit ?

Près de la moitié d’entre nous ne dormons pas assez – et ce n’est pas parce que nous ne le voulons pas. Parfois, nous ne pouvons pas nous endormir ou rester endormis en raison d’une gamme de forces biologiques et de choix de mode de vie. Vous savez comment ça se passe : vous posez votre tête sur l’oreiller et il semble que votre esprit commence soudainement à fonctionner. Bien sûr, la pensée est toujours là, mais sans aucune distraction, vous en serez conscient.

La technologie a également contribué à une augmentation des problèmes de sommeil : 90 % des Américains utilisent la technologie (y compris regarder la télévision, utiliser un téléphone portable, jouer à des jeux vidéo, utiliser un ordinateur, etc.) dans l’heure qui précède le coucher. Beaucoup d’entre nous allument même la cloche lorsque nous dormons sous notre oreiller ou à côté de notre visage. Malheureusement, l’utilisation insensée des écrans et de la technologie est inversement associée à un bon sommeil : une étude a révélé que plus une personne utilisait d’appareils un jour donné, plus il lui était difficile de s’endormir et de rester endormi. Ces effets ont été principalement observés chez ceux qui utilisaient beaucoup leurs appareils tout au long de la journée, en particulier ceux qui s’endormaient lorsque leur téléphone sonnait (ou même servait de réveil) ou d’autres appareils.

Avantages de la méditation du sommeil

Dormir moins de 7 heures par nuit de façon régulière augmente votre risque de maladie cardiaque, de diabète et de mauvaises habitudes alimentaires pouvant entraîner d’autres maladies chroniques. Le manque de sommeil peut entraîner des problèmes de mémoire à court et à long terme, de prise de décision, de concentration et de temps de réaction).

Les personnes privées de sommeil ont également tendance à faire plus d’erreurs au travail et à conduire plus dangereusement sur la route.

D’autre part, augmenter et améliorer la qualité du sommeil peut réduire les niveaux de stress et améliorer la clarté mentale et la mémoire. Un meilleur sommeil affecte également notre système immunitaire), encourage de meilleures habitudes alimentaires et une meilleure gestion du poids.

Un meilleur sommeil a même été associé à un risque plus faible de maladie d’Alzheimer. La recherche établit constamment un lien entre l’amélioration du sommeil et un meilleur bien-être.

Pourquoi choisiriez-vous de méditer avant de vous coucher ? Surtout si vous souffrez d’insomnie ou avez du mal à vous endormir, pour améliorer la qualité et l’efficacité du sommeil, la vitesse à laquelle vous vous endormez et combien de temps vous pouvez rester éveillé pendant la journée.

Faire de la méditation sur le sommeil avant de se coucher peut vous aider à vous endormir plus rapidement ; une fois que vous le faites, vous pouvez aussi mieux dormir.

meditation ameliorer sommeil

Méditation pour un sommeil de qualité – pendant la journée

Le sommeil appartient à une catégorie unique, car les Zzz de haute qualité nécessitent plus que la simple méditation au lit. Un sommeil réparateur dépend fortement de la tranquillité d’esprit, donc la préparation peut commencer par votre état d’esprit… pendant la journée. Souvent, nos problèmes de sommeil sont enracinés dans nos processus de pensée.

Par exemple, le cours de sommeil de 30 jours de MeditBe (pour les abonnés MeditBe uniquement) n’est pas conçu pour vous endormir tout de suite ; il est conçu pour changer votre relation avec le sommeil. En entraînant progressivement l’esprit d’une manière spécifique – jour après jour, mois – vous créez progressivement un environnement propice à une bonne nuit de repos.

Un cours de sommeil de 30 jours est recommandé pendant la journée, combiné à une méditation du sommeil unique avant le coucher. Le cours favorise la réflexion pour un changement durable à long terme ; la méditation unique est un exercice spécifique pour s’endormir.

Que se passe-t-il lorsque vous méditez pour dormir

La méditation du sommeil doit être pratiquée de la même manière que nous méditons pendant la journée : une concentration douce et détendue. Lorsque nous permettons à notre corps de se détendre et à notre esprit de se calmer, nous le faisons d’une manière douce et douce, plutôt que d’essayer de forcer le sommeil, ce qui encouragerait autrement plus de pensées et peut-être même créerait une certaine tension. Laissez-vous guider au maximum par les conseils sans trop penser à la technique ou aux consignes.

Avant de commencer la méditation du sommeil : Allongez-vous sur le dos dans votre lit, respirez profondément et fermez les yeux, permettant à votre corps de commencer à s’arrêter de travailler. Si vous utilisez la méditation guidée, suivez les instructions. Si vous pratiquez la méditation non guidée, progressez à votre rythme. Plus vous pratiquez ce type de méditation, plus vous avez de chances de développer un esprit calme et reposant dans lequel dormir paisiblement.

La méditation guidée du sommeil utilise généralement un certain nombre de techniques différentes :

  • Exercices de respiration. Cela comprend la régulation de votre respiration – en comptant les respirations, par exemple – et éventuellement en la ralentissant un peu, ce qui signale au corps qu’il est temps de dormir.
  • Analyse corporelle consciente. Lorsque vous êtes au lit, on peut vous demander de faire attention à votre respiration et à l’endroit où votre corps touche le lit. Ensuite, en commençant par les orteils, vous pouvez penser à “couper” tout l’effort de chaque partie de votre corps, en partie.
  • Visualisation. La visualisation vous demande d’imaginer une image ou une scène, puis vous emmène dans un état d’esprit qui ressemble à l’hypnose. Gratitude : Certains programmes de méditation axés sur le sommeil se concentrent sur l’appréciation et la méditation de l’amour bienveillant, et ils exigent que vous vous concentriez sur la gratitude.
  • Comptes. Pour ralentir votre réflexion et vous libérer d’un schéma de pensée cyclique, on peut vous demander de compter lentement : commencez à 10 (voire 1 000) jusqu’à 1, puis recommencez à 10.
  • Silencieux. Le narrateur ou le guide peut vous demander de garder le silence pendant quelques minutes, offrant peu d’instructions afin de vous concentrer après une longue journée bien remplie.
  • Méditation basée sur le mouvement. Si vous enseignez personnellement la méditation basée sur le sommeil, il se peut que l’on vous demande de participer à des exercices de mouvement conscients tels que le tai-chi, des poses à faible impact ou des étirements légers.
  • Passez en revue votre journée. Passer en revue votre journée en détail, une par une, peut être un excellent moyen de vous empêcher de vous endormir. Passez 20 à 25 secondes sur tout, aussi petit soit-il, chaque jour, en commençant par vous réveiller le matin, prendre une douche et prendre votre petit-déjeuner. C’est un excellent moyen de commencer à se détendre avant de respirer ou de visualiser la méditation.

Méditation simple pour aider à dormir

Si vous vous réveillez la nuit, des pensées dérangeantes peuvent vous tenir éveillé. Votre esprit s’emballe, s’inquiétant de toutes sortes de choses qui pourraient arriver. Une simple méditation basée sur le comptage de la respiration aide vraiment.

Commencez par scanner votre corps, à la recherche de zones de tension et de détente. Commencez ensuite à compter vos respirations (1 inspiration, 2 expirations, 3 inspirations, etc., jusqu’à 10). Si votre esprit vagabonde, ramenez-le simplement pour quelques respirations. L’idée est de se débarrasser des pensées inquiétantes et de donner à votre cerveau un objet différent sur lequel se concentrer pendant un certain temps afin que vous puissiez vous rendormir.

Autres façons d’améliorer le sommeil

Il n’y a pas de solution unique pour une bonne nuit de sommeil. La méditation est un bon début, mais l’hygiène du sommeil, ou le développement d’habitudes et de pratiques qui favorisent un bon sommeil régulier, est également important.

Voici quelques éléments clés d’une bonne hygiène de sommeil :

  • Général. Essayez de vous coucher et de vous réveiller à la même heure chaque jour. Il peut aider à développer et à soutenir un rythme circadien fort ; la cohérence indique au corps quand rester éveillé et quand s’endormir. Maintenir une routine cohérente peut être difficile pour les personnes qui travaillent par quarts ou qui souffrent fréquemment de décalage horaire, mais la recherche montre que des signaux lumineux peuvent aider à modérer le cycle veille-sommeil.
  • Environnement de sommeil. Une configuration confortable de la chambre est nécessaire pour l’hygiène du sommeil. Des études ont montré que l’obscurité est importante pour la libération de mélatonine et que des températures plus fraîches peuvent favoriser un meilleur sommeil ; minimiser les nuisances sonores à l’intérieur et à l’extérieur de la maison peut également aider à maximiser la qualité du sommeil.
  • Régime. Certains aliments peuvent être des “bandits du sommeil”. Il a été démontré qu’une alimentation équilibrée et une bonne hydratation conduisent à de meilleures habitudes de sommeil.
  • Gestion du stress et de la douleur. Le stress et la douleur sont les deux principaux facteurs affectant le sommeil. Le manque de sommeil peut également exacerber le stress et la douleur, ce qui peut être un cycle difficile à briser. Développer des stratégies saines pour faire face au stress et à la douleur pendant la journée (comme la méditation !) peut améliorer le sommeil la nuit.
  • Activités physiques. L’activité physique régulière, y compris les longues marches, la musculation, le yoga, la course à pied ou les cours de conditionnement physique en groupe, peut avoir un impact durable sur la qualité de votre sommeil.
  • Préparez-vous pour l’heure du coucher. Préparez-vous à réussir quelques heures avant de vous coucher. Essayez de ranger la technologie au moins une heure avant de vous coucher. Lorsque vous allez vous coucher, suivez les exercices que vous avez peut-être appris grâce à la pratique de la méditation du sommeil (ou si vous avez besoin de conseils, tournez au moins votre téléphone ou votre appareil face vers le bas pour masquer l’écran lumineux). Choisissez un pyjama qui aide à réguler la température de votre corps tout en restant confortable. Permettez-vous de vous détendre, de trouver la paix et de faire face à la journée. Pour certains, tenir un journal avant de se coucher est un moyen efficace de ramener l’esprit au moment présent.

La plupart des Français ne dorment pas suffisamment, ce qui peut entraîner de très graves problèmes de santé physique et mentale. C’est pourquoi l’utilisation de la méditation comme outil pour un sommeil meilleur, plus profond et plus long peut changer la donne, surtout si vous êtes quelqu’un qui a du mal à s’endormir. Lorsque vous méditez pour dormir, le plus important est de commencer par méditer intensément et d’être silencieux avant d’essayer de vous endormir ; plus vous pratiquez, plus votre style de méditation, votre posture et votre respiration deviendront familiers et raffinés. Commencez à mettre en place les bonnes conditions pour un sommeil plus réparateur ce soir.