Comment se remettre dans un bon rythme de sommeil ?

Reprendre un bon rythme de sommeil peut nécessiter un peu de temps et d’effort, mais cela en vaut la peine pour votre bien-être général.

Nos conseils pour rétablir un rythme de sommeil régulier et de qualité

Établissez une Routine :

Allez vous coucher et levez-vous à la même heure chaque jour, même les week-ends. Cela aide à réguler votre horloge biologique.

Créez un Environnement Favorable au Sommeil :

Assurez-vous que votre chambre est sombre, calme et bien ventilée. Utilisez un matelas et des oreillers confortables.

Évitez les Stimulants :

Évitez la caféine (café, thé, soda) et la nicotine plusieurs heures avant le coucher, car elles peuvent perturber le sommeil.

Évitez les Repas Lourds et Alcool :

Évitez les repas lourds et riches en gras tard le soir, car ils peuvent provoquer des problèmes digestifs. Évitez également l’alcool, car il peut perturber le sommeil.

Faites de l’Exercice :

L’exercice régulier peut aider à réguler le sommeil, mais évitez l’exercice intense juste avant le coucher.

Limitez l’Exposition à la Lumière Bleue :

Évitez les écrans d’ordinateur, de téléphone et de télévision au moins une heure avant le coucher, car la lumière bleue peut interférer avec la production de mélatonine.

Pratiquez la Relaxation :

Essayez des techniques de relaxation telles que la respiration profonde, la méditation ou le yoga pour calmer l’esprit et favoriser le sommeil.

Évitez les Siestes Prolongées :

Si vous avez du mal à dormir la nuit, évitez les siestes prolongées pendant la journée, car elles peuvent perturber votre rythme de sommeil.

Gérez le Stress :

Trouvez des moyens de gérer le stress, comme la pratique de la pleine conscience, des exercices de relaxation ou des passe-temps apaisants.

Évitez les Stresseurs Avant le Coucher :

Évitez les activités stressantes ou les discussions intenses juste avant le coucher.

Consultez un Professionnel de la Santé :

Si malgré vos efforts, vous continuez à avoir des problèmes de sommeil, il peut être utile de consulter un professionnel de la santé.

Conclusion

Rappelez-vous que la constance et la patience sont essentielles pour rétablir un bon rythme de sommeil. Il peut prendre un certain temps pour que votre corps s’adapte à une nouvelle routine. Soyez persévérant et soignez votre hygiène de sommeil.

Avoir un bon rythme de sommeil par la méditation

La méditation peut être un outil efficace pour favoriser un bon rythme de sommeil. Elle aide à calmer l’esprit, à réduire le stress et à favoriser un état de relaxation propice au sommeil. Voici comment utiliser la méditation pour améliorer la qualité de votre sommeil :

Pratiquez la Méditation de Pleine Conscience

La méditation de pleine conscience consiste à se concentrer pleinement sur le moment présent. Elle peut être pratiquée assis ou allongé dans un endroit calme. Focalisez-vous sur votre respiration et laissez les pensées passer sans y accorder d’importance.

Utilisez la Respiration Profonde :

La respiration profonde calme le système nerveux et favorise la détente. Asseyez-vous confortablement, fermez les yeux et prenez de profondes inspirations et expirations lentes.

Pratiquez la Méditation Guidée pour le Sommeil :

Il existe des enregistrements audio ou des applications de méditation spécialement conçus pour favoriser le sommeil. Ces guides audio vous accompagnent à travers une méditation spécialement conçue pour la relaxation et l’endormissement.

Visualisation de Lieux Apaisants :

Imaginez-vous dans un lieu calme et apaisant, comme une plage, une forêt ou un champ fleuri. Visualisez tous les détails de ce lieu pour vous immerger complètement dans cette atmosphère relaxante.

Pratiquez la Méditation de Relaxation Musculaire :

Cette technique consiste à contracter puis à relâcher progressivement chaque groupe musculaire, en commençant par les pieds et en remontant jusqu’à la tête. Cela détend le corps et favorise la relaxation.

Méditation de Scan Corporel :

Cette technique consiste à porter attention à chaque partie du corps, en la relaxant consciemment. Cela aide à relâcher les tensions et à se préparer au sommeil.

Évitez les Écrans Avant de Dormir :

Évitez les écrans d’ordinateur, de téléphone et de télévision au moins une heure avant le coucher. Optez plutôt pour la méditation ou d’autres activités relaxantes.

Soyez Consistant :

Intégrez la méditation dans votre routine quotidienne, surtout avant le coucher. Plus vous la pratiquerez régulièrement, plus vous en récolterez les bénéfices.

Soyez Patient :

Les effets de la méditation sur le sommeil peuvent prendre du temps. Soyez persévérant et continuez à pratiquer régulièrement.

N’oubliez pas que la méditation est une compétence qui se développe avec la pratique. Plus vous la pratiquerez, plus vous en ressentirez les bienfaits sur votre sommeil et votre bien-être général.

Les bienfaits de la relaxation pour mieux dormir

La relaxation peut avoir de nombreux bienfaits sur la qualité du sommeil.

(suite…)

Comment avoir un endormissement facile ?

Avoir un endormissement facile dépend de plusieurs facteurs liés à votre mode de vie, votre environnement et vos habitudes.

Nos conseils qui pourraient vous aider à mieux vous endormir

1. Routine de Sommeil Régulière :

Essayez de vous coucher et de vous réveiller à la même heure tous les jours, même les week-ends. Cela régule votre horloge biologique et facilite l’endormissement.

2. Créer un Environnement Propice au Sommeil :

Assurez-vous que votre chambre est sombre, calme et bien ventilée. Utilisez des rideaux occultants, des bouchons d’oreilles ou des masques pour les yeux si nécessaire.

3. Éviter les Écrans Avant de Dormir :

Évitez les écrans d’ordinateur, de téléphone et de télévision au moins une heure avant le coucher. La lumière bleue émise par ces écrans peut perturber la production de mélatonine, une hormone du sommeil.

4. Créer une Routine de Relaxation :

Pratiquez des activités relaxantes avant le coucher, comme la méditation, la lecture, un bain chaud ou des étirements doux.

5. Limiter la Consommation de Caféine et d’Alcool :

Évitez la caféine et l’alcool en fin d’après-midi et en soirée, car ils peuvent perturber votre sommeil.

6. Faire de l’Exercice Régulièrement :

L’exercice régulier peut améliorer la qualité du sommeil. Cependant, évitez l’exercice intense quelques heures avant le coucher.

7. Manger Léger le Soir :

Évitez les repas lourds et riches en graisses avant le coucher. Un repas léger et sain est préférable.

8. Gérer le Stress :

Pratiquez des techniques de gestion du stress, comme la méditation, la respiration profonde ou le yoga, pour vous détendre avant le coucher.

9. Créer une Routine Relaxante Avant de Dormir :

Adoptez une routine apaisante avant de dormir, comme boire une tisane, lire un livre ou écouter de la musique douce.

10. Éviter les Siestes Trop Longues :

Si vous avez du mal à vous endormir la nuit, évitez les siestes prolongées pendant la journée.

11. Exposition à la Lumière Naturelle :

Essayez d’exposer votre corps à la lumière naturelle pendant la journée, car cela peut aider à réguler votre rythme circadien.

Si malgré l’application de ces conseils, vous continuez à avoir des difficultés d’endormissement, il peut être judicieux de consulter un professionnel de la santé pour obtenir des conseils plus spécifiques vous pouvez également chercher une méditation endormissement. Des problèmes de sommeil persistants pourraient nécessiter une évaluation plus approfondie pour déterminer la cause sous-jacente.

Comment créer une routine relaxante avant de dormir

Créer une routine relaxante avant de dormir peut grandement contribuer à améliorer la qualité de votre sommeil. Voici comment vous pouvez créer votre propre routine relaxante :

1. Planification du Temps :

Allouez suffisamment de temps avant l’heure de coucher pour vous détendre et suivre votre routine. Essayez de prévoir au moins 30 minutes à une heure.

2. Choisissez des Activités Calmantes :

Sélectionnez des activités qui vous apaisent et vous détendent. Voici quelques idées :

  • Lire un livre ou un magazine (évitez les sujets stimulants)
  • Écouter de la musique relaxante
  • Pratiquer des étirements doux ou du yoga
  • Prendre un bain chaud
  • Écrire dans un journal
  • Boire une tisane aux herbes apaisantes (camomille, verveine, lavande)

3. Évitez les Écrans :

Évitez les écrans tels que les téléphones, tablettes, ordinateurs et télévisions au moins une heure avant le coucher, car la lumière bleue peut perturber la production de mélatonine.

4. Créez un Environnement Apaisant :

Préparez votre chambre pour une nuit de sommeil paisible en ajustant la température, en utilisant des rideaux occultants et en éteignant les lumières vives.

5. Méditation et Respiration Profonde :

Pratiquez la méditation de pleine conscience ou la respiration profonde pour calmer votre esprit. Asseyez-vous confortablement et concentrez-vous sur votre respiration en inspirant profondément et en expirant lentement.

6. Exercices de Relaxation Musculaire :

Essayez des exercices de relaxation musculaire progressive en contractant et en relâchant chaque groupe musculaire, commençant par les pieds et en remontant jusqu’à la tête.

7. Préparez-vous pour le Lendemain :

Préparez vos affaires pour le lendemain, comme choisir vos vêtements, préparer votre petit déjeuner ou écrire une liste de tâches à faire. Cela peut vous aider à libérer l’esprit des soucis.

8. Créez une Routine Cohérente :

Faites de cette routine une habitude en la suivant chaque soir à peu près à la même heure. Cela aidera à signaler à votre corps qu’il est temps de se détendre et de se préparer au sommeil.

L’objectif de cette routine est de créer un espace de transition entre les activités de la journée et le sommeil, en aidant votre corps et votre esprit à se préparer à se reposer. Expérimentez avec différentes activités pour trouver celles qui vous aident le plus à vous détendre et à vous endormir plus facilement.

Les raisons d’un mauvais sommeil

Il existe de nombreuses raisons possibles pour un mauvais sommeil.

Les causes courantes de troubles du sommeil

  • Stress et anxiété : Le stress quotidien, les préoccupations et l’anxiété peuvent rendre difficile l’endormissement ou provoquer des réveils fréquents pendant la nuit.
  • Problèmes de santé mentale : Les troubles tels que la dépression, les troubles de l’anxiété, le trouble de stress post-traumatique (TSPT) et les troubles bipolaires peuvent perturber le sommeil.
  • Environnement de sommeil inadéquat : Un environnement de sommeil inconfortable, avec une température inappropriée, un éclairage excessif, du bruit ou une mauvaise qualité du matelas et de l’oreiller, peut perturber le sommeil.
  • Troubles médicaux : Des affections médicales telles que l’apnée du sommeil, le syndrome des jambes sans repos, la douleur chronique, les troubles respiratoires ou cardiaques peuvent affecter la qualité du sommeil.
  • Habitudes de sommeil irrégulières : Des horaires de sommeil incohérents, des siestes excessives pendant la journée ou une exposition prolongée à la lumière des écrans avant le coucher peuvent perturber le rythme circadien et rendre le sommeil difficile.
  • Consommation de substances stimulantes : La caféine, la nicotine, l’alcool et certains médicaments peuvent perturber le sommeil en interférant avec le cycle du sommeil.
  • Facteurs environnementaux : Les changements de fuseau horaire, le travail de nuit, le bruit extérieur, la luminosité excessive dans la chambre à coucher ou des conditions de vie peu propices au sommeil peuvent également affecter la qualité du sommeil.
  • Facteurs liés à l’âge : Les troubles du sommeil peuvent être plus fréquents chez les personnes âgées en raison de changements naturels dans les rythmes circadiens et les besoins en sommeil.

Il est important de noter que les troubles du sommeil peuvent être multifactoriels et qu’il peut y avoir des interactions complexes entre différentes causes. Si vous éprouvez régulièrement des problèmes de sommeil qui affectent votre qualité de vie, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé, tel qu’un médecin ou un spécialiste du sommeil, pour un diagnostic précis et des recommandations de traitement appropriées.

Les solutions pour retrouver un meilleur sommeil

Il existe plusieurs solutions qui peuvent aider à retrouver un meilleur sommeil.

Nos suggestions

  • Établir une routine de sommeil : Essayez d’établir une routine régulière en vous couchant et en vous réveillant à des heures fixes. Cela aide à réguler votre horloge interne et favorise un sommeil plus régulier.
  • Créer un environnement propice au sommeil : Assurez-vous que votre chambre est sombre, calme et fraîche. Utilisez des rideaux occultants, des bouchons d’oreilles ou des machines à bruit blanc si nécessaire pour créer un environnement propice au sommeil.
  • Limiter les stimulants : Réduisez ou évitez la consommation de caféine, d’alcool et de nicotine, surtout en fin de journée. Ces substances peuvent perturber le sommeil et rendre l’endormissement plus difficile.
  • Éviter les écrans avant le coucher : La lumière bleue émise par les écrans (téléphone, tablette, ordinateur) peut perturber la production de mélatonine, l’hormone du sommeil. Évitez les écrans au moins une heure avant le coucher.
  • Créer une routine de relaxation avant le coucher : Mettez en place des activités relaxantes avant de vous coucher, comme la lecture, la méditation, la pratique du yoga ou des exercices de respiration. Cela peut aider à calmer l’esprit et à préparer le corps pour le sommeil.
  • Faire de l’exercice régulièrement : L’activité physique régulière peut favoriser un sommeil de meilleure qualité. Essayez de faire de l’exercice pendant la journée, mais évitez les exercices vigoureux trop près de l’heure du coucher.
  • Éviter les siestes prolongées : Si vous avez des problèmes de sommeil la nuit, évitez les siestes prolongées pendant la journée. Si nécessaire, limitez les siestes à des périodes courtes (20-30 minutes) et évitez de les faire trop tard dans l’après-midi.
  • Gérer le stress et l’anxiété : Trouvez des moyens efficaces de gérer le stress et l’anxiété, comme la pratique de techniques de relaxation, la méditation, le journaling ou la thérapie. Réduire le stress peut améliorer la qualité du sommeil.
  • Consulter un professionnel de la santé : Si les problèmes de sommeil persistent malgré l’adoption de bonnes habitudes de sommeil, il peut être utile de consulter un médecin ou un spécialiste du sommeil. Ils peuvent évaluer la situation, diagnostiquer d’éventuels troubles du sommeil et recommander des traitements spécifiques si nécessaire.

Il est important de trouver les stratégies qui fonctionnent le mieux pour vous, car chaque personne est différente. L’adoption d’une approche holistique en combinant plusieurs de ces solutions peut aider à améliorer la qualité du sommeil et favoriser un repos réparateur.

Méditez pour un sommeil de qualité

N’y a-t-il pas de meilleur moment de la journée que de se réveiller ou d’aller se coucher… mais pour que ces deux moments soient complètement parfaits, ils ne doivent jamais être abordés avec tension, colère ou stress. Si vous vous êtes déjà demandé le secret d’un bon réveil et d’une bonne heure de coucher, nous avons la solution… la méditation.

Diverses solutions existent qui faciliteront l’endormissement ou le réveil en vous aidant à lâcher prise. Nous vous proposons une série de conseils simples mais pratiques pour enfin vous débarrasser du stress.

Une bonne ambiance permet une bonne nuit de sommeil.

L’environnement dans lequel vous dormez est souvent sous-estimé. Température ni trop basse ni trop élevée, literie adaptée, draps propres, chambre propre et rangée… C’est le premier secret d’une bonne nuit de sommeil. Découvrez nos conseils pour mieux dormir et vous ferez le premier pas vers un sommeil de qualité.

Méditation endormissement

Gardez toujours la tête vide de vos problèmes

Pour bien démarrer et vous préparer à vous détendre, vous devez d’abord vous débarrasser de vos problèmes. Les pensées distrayantes sont un obstacle à une bonne relaxation et à une méditation non perturbée.

Nos journées sont trop rythmées pour nous permettre d’exiger de nous libérer de nos projets ou pensées, qui reviennent nous hanter la nuit.

Ces pensées persistent-elles ? Prenez un cahier entièrement dédié à l’enregistrement de vos pensées, idées et projets sur papier.

Toutes ces pensées tourbillonnantes seront soigneusement confinées sur papier, et vous pourrez les oublier complètement pendant un moment.

Préparez-vous à dormir.

Les fameux rituels du coucher que nous avons institués pour nos enfants sont toujours valables à mesure que nous grandissons.

Il n’y a pas d’âge pour dormir et se préparer à dormir.

Établissez une routine au coucher : mettez l’écran de côté, buvez une tasse de tisane, prenez une douche ou un bain chaud, lisez un livre… calmez votre esprit.

Mais s’il est vraiment trop tard pour se détendre, la méditation peut vous calmer et améliorer la qualité de votre sommeil.

L’exercice de l’imagerie mentale

  • Installez-vous confortablement en vous allongeant sur le lit dans la position confortable de votre choix.
  • Fermez les yeux et imaginez-vous dans un lieu agréable, connu ou imaginé.
  • Rappelez-vous le plus bel endroit que vous ayez jamais vu, l’un des meilleurs moments de votre vie. Vous pouvez également écrire votre emplacement.
  • Imaginez les détails, son relief, sa couleur, son parfum, et tous les sons qui en sortent. Essayez de sentir l’odeur, la sensation, le vent, le soleil, ressentez le moment merveilleux.
  • Respirez lentement et profondément et plongez dans ce moment merveilleux.

Si vous êtes suffisamment concentré, le sommeil ne vous fera pas attendre.

Exercice de scan corporel.

Lorsque nous nous endormons, nos muscles se détendent naturellement.

Eh bien, cette pratique de méditation peut favoriser cette relaxation.

En imaginant le poids de votre corps, votre sommeil devrait être sans effort.

Commencez toujours par le bas du lit, dans la position précédemment choisie, en vous assurant que vos extrémités (jambes, bras, tête et nuque) sont confortablement reposées et correctement positionnées.

Ensuite, il vous suffit d’examiner mentalement chaque zone de votre corps à tour de rôle, en imaginant une lourdeur associée à la relaxation.

Commencez par le bas de votre corps : sentez vos orteils, votre pied, puis votre jambe droite.

Puis à gauche.

Continuez à monter et sentez votre corps dans son ensemble.

Vos hanches, la dépression au niveau du bas du dos. Votre colonne vertébrale, votre ventre, votre poitrine.

Chaque partie de votre corps, ne laissez rien derrière vous : vos doigts, vos mains, vos bras, jusqu’à vos épaules, puis votre cou.

Sentez-vous comme si tous les muscles de votre visage étaient comme votre mâchoire…

Respirez régulièrement.

La respiration est l’une des clés de la détente. Alors, pour s’endormir, il faut ralentir sa respiration.

À cette fin, cet exercice sera votre inspiration, car la respiration est la clé de la relaxation.

Cet exercice repose sur la respiration abdominale, alors respirez profondément tout en dilatant votre abdomen.

  • Retenez votre souffle après avoir respiré profondément.
  • Expirez complètement par la bouche.
  • Retenez votre souffle pendant quelques secondes.
  • Répétez ces étapes jusqu’à ce que vous soyez complètement détendu.
  • Attention à ne pas retenir votre souffle trop longtemps, de peur de manquer d’air.
  • Petit à petit, vous pourrez arrêter de le bloquer, le ralentir et retrouver votre vitesse de croisière…

Vous ne pouvez pas dormir ?

Pour ceux d’entre vous qui ont vraiment du mal à s’endormir et qui ont terriblement peur du moment, essayer cet exercice de somnologie peut faire la différence.

  • Tenez-vous debout, les jambes parallèles, la largeur du bassin écartée, les genoux légèrement fléchis.
  • Gardez la tête et le dos droits. Détendez vos épaules et fermez les yeux.
  • Laissez vos bras tomber le long de votre corps, mains ouvertes.
  • Soulevez le bras gauche horizontalement et étendez-le.
  • Imaginez votre peur du sommeil.
  • Placez votre poing droit sur votre épaule droite, le coude en arrière et inspirez par le nez.
  • Retenez votre souffle pendant un moment, puis lancez votre poing en avant et soufflez fort par la bouche.
  • Imaginez que vous “vous débarrassez” des difficultés de sommeil.

Cette séquence doit être effectuée 3 fois en retournant les bras.

  • Ramenez ensuite vos poings sur vos épaules, vos coudes vers l’arrière et inspirez par le nez.
  • Retenez votre respiration un instant, balancez vos poings vers l’avant, soufflez fort, relâchez vos bras le long de votre corps et ouvrez vos mains.

Ne faites cette partie qu’une seule fois, avant de vous coucher.

Cet exercice peut vous libérer des peurs et des angoisses associées au fait de ne pas pouvoir dormir en les visualisant mentalement.

Rendormez-vous après vous être réveillé la nuit.

Nous avons tous pu vivre ce moment de grande frustration où, lors d’une nuit que l’on veut récupératrice, des réveils nous dérangent.

Si la plupart du temps on se rendort sans souci, il y a des nuits où le sommeil ne veut pas retourner dans notre lit.

Essayez cet exercice pour lui rappeler le chemin et vous aider à vous endormir profondément.

Pour cela, il faut ralentir son rythme cardiaque et se remplir de sérénité.

Pratique 4-7-8.

Cet autre exercice de relaxation rappelle une technique très ancienne de comptage des moutons.

Il s’agit de ralentir votre respiration pour vous vider l’esprit en comptant les secondes au lieu des moutons.

Il fonctionne 3 fois.

  • Expirez tout l’air de vos poumons et commencez à faire de l’exercice.
  • Inspirez par le nez pendant 4 secondes, retenez votre souffle pendant 7 secondes et expirez bruyamment par la bouche pendant 8 secondes.
  • Expirez doucement par la bouche, relâchez vos bras et imaginez le calme se répandre en vous et dans tout votre corps. Soyez prudent et n’oubliez pas de souffler très légèrement, car cette partie de l’exercice ralentira votre rythme cardiaque.

Répétez l’exercice 4 fois et sentez que vous avez commencé à vous calmer.

Cette technique est également utile dans la journée si des moments de stress surviennent.

Réveillez-vous détendu.

Non seulement cela indique une relaxation au coucher. Se réveiller dans la détente et le calme est synonyme d’une bonne journée.

  • Faire du sport au réveil peut aussi être un allié de taille pour plus de calme.
  • La première est courte, mais permet un éveil moral et physique en douceur.
  • Fermez les yeux et allongez-vous sur le lit.
  • Respirez profondément, retenez-la un instant et contractez tous les muscles de votre corps.
  • Soufflez et relâchez.
  • Répétez cet exercice 3 fois.
  • Contracter vos muscles puis les détendre vous réveillera également physiquement.

Nous vous conseillons également de terminer cette pratique par une série d’étirements avant le réveil pour terminer sereinement votre réveil.

Préparez vos bulles de confort pour la journée.

Après l’exercice précédent, vous pouvez faire un deuxième exercice si vous le souhaitez également.

Debout, jambes calées parallèlement à la largeur du bassin, genoux légèrement fléchis. Gardez votre tête et votre dos droits, vos épaules détendues et vos bras pendants le long de votre corps avec vos mains tendues.

Respirez à votre rythme.

  • Faites pivoter le bassin pour permettre aux bras et à la tête de suivre le mouvement.
  • Visualisez-vous en train de définir une bulle de calme autour de vous tout en faisant ces pirouettes.
  • Soufflez par la bouche pour revenir à la position de départ.

Répétez cet exercice 3 fois

Cet exercice vous permet de créer inconsciemment une barrière mentale autour de vous, diminuant ainsi le besoin de vous laisser submerger par les problèmes de la journée.

Le stress, l’anxiété et l’angoisse font partie des fléaux de notre société, et ils sont souvent présents au réveil ou au sommeil. Par conséquent, nous devons apprendre à les guider.

Heureusement, si nous prenons un peu de temps, nous pouvons traverser ces moments et retrouver la sérénité nécessaire au bien-être et au bon fonctionnement de nos nuits et de nos journées.

Méditation pour dormir : tout ce que vous devez savoir

Le secret de la méditation du sommeil, c’est avant tout de savoir être dans l’instant… Par exemple, la méditation de pleine conscience est très bien implantée aux USA et en Europe par exemple, également connue sous l’acronyme MBSR pour Mindfulness-Based Stress Reduction, et a démontré ses avantages pour la santé, et les preuves scientifiques de ses effets positifs continuent de croître.

(suite…)

Comment avoir un meilleur sommeil et moins de stress

S’il y a une chose qui peut nuire à un sommeil de qualité, c’est bien le stress. De nombreuses situations difficiles peuvent nous empêcher de dormir la nuit : un gros projet qui approche d’une échéance, une conversation difficile avec un être cher ou un ami, une liste de choses à faire qui s’allonge ou une véritable inquiétude à propos de quelque chose. Quelque chose qui s’est passé ou qui pourrait se passer.

(suite…)

Méditation du sommeil : endormissement facile, récupération accrue

Un sommeil sain concerne la qualité du repos, pas la durée. La méditation du sommeil aide à créer les conditions intérieures nécessaires pour une nuit vraiment paisible. Parce que lorsque nous nous installons, notre corps se repose – et ce repos aide à se reposer et à se détendre.

En termes scientifiques, la méditation augmente la perspective d’un sommeil de qualité en stimulant le système nerveux parasympathique et en encourageant une respiration plus lente pour aider à réduire le rythme cardiaque.

(suite…)